Un petit Stribe au Japon

Tribulations d'un Mineur Nantais a Tokyo

posté le 06-01-2008 à 09:38:15

Kyoto, un rêve...4ème partie - le 1er janvier

Rentrés donc à 4h du matin "wasted" comme diraient les anglophones par tant de marche, visites et voeux, je bondissais dans mon futon et m'endormis telle une pierre pensant encore aux nombreux souhaits que j'avais proféré au sanctuaire. D'ailleurs, je veux pas dire, mais c'est super rapide ce truc. J'ai fait un souhait le 1er Janvier à 02h30 du matin, et le 4 Janvier à 18h30 ca a été exaucé. Merci donc à vous Esprits Shinto. Reste plus qu'a réaliser les 7 autres...

 

Me voilà donc encore à radoter. Pour en revenir à nos moutons, couché à 4h30 du matin et reveil à 10h. On aurait pu me prendre pour un japonais vu la faible ouverture que mes paupières tolèraient, mais quenenie, il fallait visiter à tout prix Kyoto alors aucune paraisse ne fut tolérée.

 

Du fait que c'était le nouvel an, j'ai eu droit à une soupe de petits gateaux de riz miso qui en se font que pour cette occasion. C'est assez amer et le gout est relativement insolite mais je ne me suis pas fait forcé pour finir mon bol. Ce bol unique qui fut d'ailleurs suivi d'un breuvage que tout poète digne de ce nom voudrait gouter au moins une fois dans sa vie :

 

Du thé de Sakura (Pétale de cerisier) :

 

 

 

On laisse infusé les pétales de cerisier précédemment préparés d'une manière qui m'est totalement inconnue mais surement avec du sucre et on savour doucement en regardant les pétales roses flotter dans sa tasse ! Le gout est encore une fois insolite mais rien que regarder la tasse et les fleurs dansant dedans vous convaint de la finir.

 

Arrivée enfin l'heure H, Aki et moi sortons brutalement de notre torpeur matinale et enfilons nos vêtements  les plus chauds pour une journée qui sera des plus longues...ou des plus courtes de mon point vu !

 

A ma demande, Aki m'emmene visiter le Kinkakuji (金閣寺) ou Sanctuaire d'Or. Ce temple construit il y'a environ 800 ans d'après ce que j'ai compris est le symbole d'une ère de prospérité qu'a connu le Japon à cette période. En effet, le commerce fleurissait, il n'y avait pas de guerre et le pouvoir était stable. Les fonds étant légions, ce sanctuaire fut donc érigé pour symboliser la plénitude que ressentait le pays à ce moment donc.

 

Etant d'un gentillesse sans égale, j'ai filmé le moment de ma découverte du temple et décide de vous la faire partager.

 


DSCF0633
envoyé par stribel

 

 

Malgré le fait que l'entrée soit payante, de nombreuses personnes se pressent et pour voir la chapelle Shinto après tout mondialement connue, mais j'ai cru remarquer qu'il n'y avait que peu de Kyotoïtes parmis eux.

 

Pour la petite histoire, le temple ne put être complètement achevé, d'où le fait que le rez-de-chaussée ne soit pas doré. Cela est dû à la mort de l'architecte, le travail lui étant reservé jusqu'au bout.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les jardins qui entouraient le temple étaient également de toute beauté, surtout lorsque l'on considère que l'on était en plein milieu de l'hiver. Je dois avouer que j'étais étonné de constater autant de verdure en un mois de décembre !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bref, cela effectué, il fallait bien à un moment, à contre coeur ou non, sortir de l'enceinte de ce majestueux sanctuaire qui m'aura fait baver plus que nécessaire.

 

Ceci fait, Aki décide de m'emmener dans un autre endroit qui lui tiens à coeur dans Kyoto. Il décide de me laisser dans le suspense en se contentant de me conseiller d'économiser mes photos. Après avoir donc pris le bus Kyotoïte, nous descendons dans une grande ruelle ou après avoir parcouru environ 300 mètres nous amène devant ceci... :

 

 

 

 

 

C'est grand, c'est large, c'est rouge, et encore une fois cela provoque une excitation intense de ma personne qui elle même résulte en conséquence du rire de mon ami kyotoïte. Le ridicule ne tuant pas, je continuait mon exploration des lieus, l'intérieur étant souvent encore plus majestueux que l'extérieur !

 


DSCF0669
envoyé par stribel
Pour les quelques nippophones même débutants, vous aurez compris que j'ironisais auprès d'Aki en disant que c'était quand même un peu petit, mais les japonais n'utilisant jamais l'ironie, il me pris au sérieux jusqu'a ce que je m'explique. Les plus attentifs remarqueront aussi que je m'excuse à la fin d'un petit "Sumimassen", cet élan de politesse étant dû à quasi collision de mes 80kg dans une pauvre fille qui devait en faire 50kg au plus. Heureusement, Aki m'arrêta à temps.
Après cet épisode non moins passionant sur mes "collisions dans sanctuaire", je vous laisse savourer les photos que j'ai pris de l'intérieur du temple :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce temple est appelé Heian. Cela signifie si je ne m'abuse "Paix et Prospérité". Après, je ne connais pas les détails sur ce sanctuaire, je ne m'étalerai donc pas davantage.

 

Nous partîmes donc vers la grande porte rouge vu précedemment et qui menait à un chemin de pélerinage ou de nombreux temples, plus modestes, se trouvaient à proximité. Encore une fois, je vous laisse voir en espérant que vous pourrez saisir à quel point j'étais ravi tout au long de cette promenade :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une longue marche d'environ une heure le long d'un chemin ou se trouve une temple Shinto ou Bouddhiste tous les 60 mètres, en plus de vous refaire une jeunesse, je dois admettre que ca laisse des souvenirs...

 

Mais encore une fois, mon guide attitré ne s'était point contenté de m'emmener prendre un chemin. Car en effet, à quoi peut servir un chemin? Ca y'est vous me suivez?

 

Un chemin sert à mener quelque part !! (pour ceux qui n'ont pas pu trouvé...bah...heu...Faites de bonnes résolutions en plus!)

 

L'objectif de ce chemin était de relier le temple Heian Shinto et l'imposant temple Bouddhique que voila :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'architecture du temple est certes simpliste, mais son importance le rends malgré tout magnifique ! Les marches étaient au passages également assez grandes et de nombreuses filles en Kimono venues faire leurs voeux éprouvaient des difficultés à les franchir. En particulier une fille que j'aurais entendu jusqu'au sommet s'égosiller dans son kimono "Shindjau !" (死んじゃう!) qui est une forme contractée couramment utilisée et signifiant : je vais finir par en mourrir !

 

Pendant toute mon ascension, en plus d'un paysage de rêve entouré de verdure, d'un temps magnifique et même d'un petite averse de neige, j'avais droit à cette voix aigue féminine qui s'écharnait au loin entre deux respirations essouflées. Contexte insolite mais tellement attendrissant encore une fois...Il est difficile de s'enerver face à des japonais à mon gout...

 

Mais encore une fois je m'égare. Pour en revenir à ce temple, j'ai pu assister à une cérémonie mortuaire à l'intérieur et la prise de photos étant proscrites, je devrais me contenter de tester jusqu'ou ma mémoire peut m'aider à me rappeler du magnifique intérieur doré que contenait cette gigantesque structure.

 

Après être redescendu (sans la fille) par un autre chemin, nous avons visité un temple Shinto non loin de notre emplacement. Là encore c'était magnifique et le rouge dominait. Mais chose particulière, ce temple était vraiment bondé ! Le chemin étant étroit, malgré que le tout était ordonné, l'avancée fut pénible.

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les gens faisaient encore une fois la file parfois longtemps pour attendre d'arriver à la chapelle du sanctuaire et proférer leurs voeux. La patience et le calme dont ils faisaient preuve n'a pas cessé de m'étonner tout au long de mon parcours :

 

 

 

 

Et vous l'aurez surement remarqué, de petites échoppes repérables par les grandes banderolles profitaient de ces longues files pour vendre Takoyaki et autres formes de grillades pour lesquelles les passants craquaient souvent. Le fait d'avoir à faire la file 30 minutes à coté d'une odeur de grillade de viande facilitant les petites envies gastronomiques...

 

Ceci fait, nous arrivions enfin à nouveau à hauteur du centre ville historique de Kyoto. Centre ville dans lequel se trouve la plus prestigieuse école de Geisha du Japon, si ce n'est la seule.

 

 

 

 

Je n'ai malheureusement pas pu croiser de Gheisha mais les rues qui entouraient l'université étaient simplement magnifiques et semblaient être témoin de nombres d'évènements :

 

 

La plupart des rues étaient remplies de restaurants très très chic selon Aki ou parfois des Gheisha venaient faire le service. Ces restaurants ou chaque repas coute au moins 300€ nécessite également une recommandation pour pouvoir y entrer et apprécier la beauté d'une Gheisha. L'art de la conversation de ces dernières, mêlant subtilité et poésie, serait la clé de leur succès. Une Gheisha serait une oeuvre d'art vivante d'après ce que j'ai compris.

Mais mon très cher compagnon nippon Aki a un regard bien moins poétique et les simplement considère comme des attractions touristiques...à méditer donc...

 

Ceci fait, nous décidâmes de rentrer chez Aki en passant par la gare de Kyoto ou se trouve également la Kyoto Tower, grande tour en forme de chandelle et également la structure la plus haute de toute la ville.

 

 

Elle n'est pourtant pas si haute que ca, mais cela montre bien que les personnes gérant la ville ont le fort désir de laisser le paysage et la beauté prioritaire devant le commerce et les affaires. L'opposé de Tokyo donc.

 

Arrivés encore plus fatigués que nous n'étions partis ce matin, un dîner très spécial nous attendait. En effet, le 1er Janvier, les japonais mangent un plat unique qui n'est commandé que pour cette occasion et qui consiste en de très nombreuses petites préparations toutes différentes souvent constituées de fruits de mer et algues disposées élégament dans une boîte en bois clair à deux étages que l'on dévoile sur la table :

 

 

J'ai beau jamais n'avoir vraiment aimé les fruits de mer, ce repas fut un délice ! Et même si cela parait petit, on est repus en très peu de temps tellement c'est dense ! Dense, mais un plaisir pour les papilles.

 

Voilà une chose que l'on ne peut déguster que si l'on connaît vraiment le Japon.

 Je me contenterai de dire qu'il est vraiment dommage qu'ils n'en fassent pas plus souvent !

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

feline  le 08-01-2008 à 19:12:14  #   (site)

wouaw!!! génial! trop, belles tes photos, et j'adore les vidéos qui sont magnifiques!!! bravo! et merci de nous faire voyager avec toi!!!

aurore  le 08-01-2008 à 00:21:43  #   (site)

super séjour et supers souvenirs !! 'est trés joli merci pour tout ce reportage. J'avais une correspondante qui m'avait envoyé une carte de la maison près de l'eau. le thé avec la fleur de cerisier, j'adore l'image.. bisous, bonne semaine !

hodjeur  le 07-01-2008 à 20:57:05  #

mais c'est génial kyoto ! et on s'en fout des fautes, c'est parce que tu fais que de parler japonais et anglais... on va te donner des cours de français quand tu rentreras Langue

.Zip  le 06-01-2008 à 13:54:12  #

encore merci de nous faire voyager autant ^^ Comme je t'ai dit j'attend avril avec impatience va falloir que tu me shoote les sakuras avec ton appareil photo Clin doeil

lafolle  le 06-01-2008 à 12:50:04  #

ah les fautes ce n'est pas si grave Sourire !
en tout cas, tu me donnes de plus en plus envie d'aller au japon !! ^^

le thé avec les fleurs de cerisier ça me rappel un peu un thé avec une fleur fermé et que lorsque l'on met de l'eau, la fleur s'ouvre et ça rend quelque chose de vraiment magnifique !!

kyoto à l'air d'etre une ville vraiment superbe !

ça m'a bien fait marrer quand j'ai lu : " les japonais n'utilisent pas l'ironie " Langue !!
je ne pourrais pas vivre sans l'ironie XD !!!

sur la video on entend aussi que la fille te dit " gommen ", c'est pas à paris que les gens qui sont bousculé te disent :" pardon!" ( à part moi qui le dit tout le temps, je dis tout le temps pardon même si se sont les gens qui me bousculent>> et en plus violemment !>> Langue je suis faite pour vivre au japon Langue !)

enfin bref j'arrete de raconter my life Langue

nihonstribe  le 06-01-2008 à 12:29:32  #   (site)

J'admets !!! J'ai fait un paquet de fautes, ca craint ! Mais je devais discuter en japonais en même temps avec quelqu'un et puis c'est vrai que ca m'a bien pris presque 2h pour l'écrire complètement !


Merci de ton indulgence !

C'est corrigé à priori Sourire

édité le 06-01-2008 à 13:01:28

Leshaya  le 06-01-2008 à 11:59:27  #   (site)

Waaaaaaa *_* Je veux du thé aux pétales de cerisier!!
Et puis je m'abonne aux éditions Stribe aussi =P
Et le temple doré est supeeeeerbe! C'est clair que tout ce vert en plein décembre c'est vraiment étonnant.

Et wouuuu tout ça c'est trop beau!
Et le repas du jour de l'an a l'air super bonnnn =D

Olalaaa ça doit être vraiment génial pour toi tout ça ^^

(en passant, je sais pas si c'est la fatigue ou trop de Japonais ou les 2, mais ton français se dégrade, y'a un paquet de fautes dans cet article, mais comme il est vraiment long et vraiment bien on te pardonne Rire)

 
 
posté le 04-01-2008 à 06:15:43

Kyoto, un rêve...3ème partie - Le Nouvel An

Après nos quelques folies shopping, Aki et moi-même sommes retourné chez lui en soirée, les mains pleines de sachets de shopping comme on voit dans les films...

 

L'occasion de rencontrer ses parents, tous les deux dans l'éducation et d'une gentillesse infinie à mon égard. Comme je l'ai dit auparavant, je n'ai encore vu que très peu d'équivalent à l'hospitalité japonaise. Après tout, je ne connais pas Aki depuis si longtemps que ca, mais je peux dire qu'ils m'ont traité à part entière comme un membre de leur famille, ou du moins, c'est ce que j'en ai ressenti. Imaginez donc le bien que ca fait lorsque l'on est à l'autre bout de la terre, avec sa famille entière qui fête le Nouvel An en France sans moi. Je leur en serait éternellement reconnaissant ne serait-ce que pour ca !

 

Bref, en rentrant le soir, ambiance typique japonaise. Toute la famille se regroupe autour d'un thé vert japonais glissant les jambes sous les couvertures de la table basse traditionnelle japonaise. A noter qu'il faisait quand même bien plus froid à Kyoto qu'a Tokyo. La couverture chauffante de la table basse prodigue donc une sensation de bonheur relatif assez prononcé lorsque l'on glisse les pieds dessous !

 

Typisme japonais donc comme je disais, toute la famille les pieds sous la table basse chauffante à boire du thé vert, manger des mandarines japonaises au gout un peu différent des notres (plus doux) très prisée pour leur contenance en vitamine C qui empêchent de tomber malade, et en regardant la télé qui diffuse des programmes encore plus fous que la normale : Comiques, Challenges de Chansons, combats de K1 (art martial mêlant Karaté et Boxe), et marathon de Kamakura ou le commentateur m'a impressionné à pouvoir crier aussi longtemps aussi fort...

 

Puis vint l'un des moments les plus importants de la soirée : Le Dîner !

 

La mère de famille avait préparé un festin à notre occasion. J'ai bien essayé d'un peu aider dans la mesure du possible et de mes talents culinaires (" Passe moi le sel" , "passe moi l'ail", "Passe moi le Yakiniku") toutefois très limités comme vous l'aurez constaté dans la parenthèse. Les plats s'accumulent sur la table, les odeurs jouent avec mes narines qui réclament de sentir de plus près mais je résiste...Puis on s'assoit tous autour de la table qui regroupe le festin que voici :

 

 

 

 

Entre Tempura, yakiniku, miso, umeboshi etc etc...Je ne savais plus vraiment ou donner de la tête et en bon ingénieur je décidais de rationner mon "Espace D'estomac" afin de profiter au mieux de chacun de ces plats concoctés avec soin.

 

Pour ceux qui ne le savait pas encore donc, les japonais ne fonctionnent pas comme nous à faire une entrée, un plat, un dessert ou fromage. Au contraire, ils mettent de nombreux petits plats sur la table avec différentes sauces et assaisonnements et chacun pique un peu ou il veut, le mets dans son bol de riz et mange avec la sauce qu'il lui convient le mieux , entre oignon doux, salé, viande grillée, ail etc...

 

Après avoir donc bien mangé jusque 00h30 et s'être souhaité bonne année en japonais, Aki et moi allons comme prévu au temple Fushimi Inari-Taisha (伏見稲荷大社) qui est l'un des plus célèbres temples shinto au monde.

 

Le temple est près de la maison d'Aki et en l'espace d'une vingtaine de minute on arrive à en apercevoir

l'entrée ainsi que de très très nombreux japonais qui eux aussi viennent faire leurs voeux au temple :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A noter que les japonais étaient d'un calme et d'un respect hors du commun. Pas de bousculade, pas de cris intempestifs et surtout, ils entraient dans le temple par vagues ordonnées et calmes encadrée par un faible dispositif policier. Je ne veux pas faire d'hypothèse hative, mais je crois bien qu'en France ou partout ailleurs ce serait le gros bordel avec aussi peu d'encadrement et qu'il y'aurait toujours un abruti lambda qui mettrait le souc. Bref passons.

 

J'attends donc calmement un sourire géant sur les lèvres, admirant de mon 1m86 les japonais environnant, me delectant du dialecte du Kansai un peu plus rapide et plus énèrgique que celui de Tokyo se portant à mes oreilles pendant une petite heure avant que mon tour n'arrive :

 

 

 

  

 

 

Au passage, vous aurez pris soin d'admirer

ma nouvelle veste qui m'a tout de même

sauvé la vie ce soir là...Il faisait 0°C

et j'avoue que sans cette doudoune velue,

 j'en serais surement

à claquer des dents pour toute la nuit...

 

 

 

Je précise également que j'étais l'un des rares étrangers présents à ce moment au temple...

D'ou un succès relatifs sur mes voisins qui

reluquaient discrètement mon portable pour

savoir en quelle langue j'écrivais. En toute

discrétion bien sur.

 

 

 

 

 

 

Enfin, on entre dans le temple par la porte vu au-dessus et la première chose qui nous surprend est le son des cloches : celles des autels. On sonne la cloche, on jette de l'argent, on claque deux fois des mains à hauteur du menton, et on fait très fort son souhait, et enfin, on salut le temple une fois, voire deux selon ses convictions. Voila ce que ca donnait :

 

 


DSCF0570
envoyé par stribel

 

 

Cela se passait donc dans la cour intérieur du temple, mais le temple était très loin de se limité qu'à cela. En effet, si l'on explorait un peu plus loin, on pouvait trouver de nombreux chemins sinueux dessinés par une multitude de porte rouges qui ont fait la notoriété de ce temple et qui guide la personne qui emprunte le chemin au sommet d'une colline. Faire cela de nuit rend difficile la prise de photo mais l'ambiance est, je peux vous l'assurer, d'autant plus magique !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Imaginez donc de marcher pendant plus d'une heure dans un couloir de porte rouges éclairé par de petites lampes traditionnelle en plein milieu de la nuit...

 C'est simplement magique ! 

 

 

 

 

 

 

 

Ainsi donc nous avons parcouru toutes les portes pour arriver au sommet en passant au passage à coté de quelques autels Shinto ou les gens s'arrêtaient pour faire des prières et nous sommes finalement arrivé au sommet de la colline avec une vue imprenable sur Kyoto la nuit et un dernier autel Shinto au sommet sur lequel j'ai réitéré mes voeux. Ensuite, des tas de petites allées entouraient le sommets avec encore plus d' autels miniatures tout mignons qui rendaient hommages aux esprits vénérés par le Shintoïsme :

 

 

 

 

 

Mes voeux étant faits et ayant presque visité toutes les allées, il restait la dernière étape de mon pélerinage, si je puis l'appeler ainsi : la prédiction de mon avenir. Il s'agit en fait d'agiter une boite dans laquelle se trouve un trentaine de baguette, chacune portant un numéro qui, lorsque l'on se réfère à un tableau, nous dit notre avenir. 2 est le meilleur présage, 4 le pire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai donc effectué mon tirage au sort et j'ai tiré..... le 2 !!! Dai Dai Kitchi (大大吉) qui signifie littéralement Grande Grande Chance. Aki était pour le moins étonné puisque c'était la première fois en 25 ans qu'il voyait un 2 sortir. Il me traduisit donc mon avenir pour l'année 2008. Le tableau me disait donc que ca y'est, j'avais atteint le sommet de ma chance cette année et que mon avenir serait radieux dès lors que je restais modeste et que je n'oubliais pas de remercier les Dieux de leur bienveillance à mon égard. Si je restais un homme bon, ma bonne étoile ne me quitterai jamais !

 

 

Ah, quelle chance n'est-ce pas?

 

Aki n'a pas eu un aussi bon présage malheureusement, mais son année devrait pouvoir bien se passer...

 

Nous sommes donc redescendus tout en bas et avont déambulé complètement cassés dans les rues de Kyoto, pour finalement arriver à un autre sanctuaire Shinto qu'Aki affectionne particulièrement puisque c'est celui qui est pour la réussite des épreuves dans la vie. A savoir les concours etc...

 

J'ai donc encore une fois fait une donation et faits des voeux sur le sujet donné mais chose particulière dans ce temple, les moines avaient préparé un bucher et du saké était disposé gratuitement à l'entrée pour qui voulait se réchauffer le corps et l'esprit.

 

 

 

Autant dire que je ne me serait pas géné, c'est pas tous les jours que du bon saké est disponible gratuitement !

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

mathieu  le 06-01-2008 à 00:24:49  #

Waow tu mets la barre très haut. Je tâcherai de te surpasser dans la blogitude quand je serais à l'étranger à mon tour (je tâcherai surtout d'arriver à être accepté en double diplôme Langue).

Et puis 2 en chance ? Sans tricher ? Mens pas jte connais. Ca me fait penser Faudra que je te raconte une séquence mémorable réalisée à l'aide d'un dé de 20 pendant un TD assez ennuyeux.

Et au passage, c'est qui Aki ? (j'ai du manquer une étape, à force de courir dans tous les sens mon esprit est embrouillé, vieille excuse mais bon, on fait avec ce qu'on a sous la main)

lafolle  le 05-01-2008 à 12:52:16  #

waaahh je reste ... bouche bée devant ce que tu nosu racontes !
j'ai tellement envie d'y aller!
ça à l'air d'etre des gens polie, respectueux des personens et d'une gentillesse inouie !!! O_O et leur nourriture : smiley_id239905 ça à l'air TROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOP bon !
rahhhhhhhhh maintenant j'ai super super faim smiley_id239856 Langue !

bonne année et puis heum... profite bien Sourire !!

mouna  le 04-01-2008 à 20:10:28  #

et voila je viens de lire la suite de tes peripeties toujours avec autant de plaisir
et avec envie!!!!
super ton jour de l an !
bon a te lire prochainement
salut

Leshaya  le 04-01-2008 à 13:49:55  #   (site)

Waouh, ça avait l'air d'être tout simplement... Merveilleux! Magique!
*jalousie* (lol)

Le repas a l'air super bon en tout cas! *_*

elodilili  le 04-01-2008 à 13:35:12  #

merci pour ce récit passionnant !!
tu vis quelque chose de merveilleux là bas !

Haudey  le 04-01-2008 à 13:15:49  #   (site)

Ah, j'avais fait un truc comme ça, avec les baguettes et les chiffres, à l'occasion de la venue de la famille entière de voisins japonais. J'avais eu le 4, mais j'étais contente vu que, ayant prédit que j'aurais le pire, j'avais raison.
En tout cas, je suis toujours autant émerveillée par les temples.

 
 
posté le 03-01-2008 à 15:38:43

Kyoto, un rêve...2ème partie - Arrivée à Kyoto

Me voila donc après 2h20 de Shinkansen que j'arrive frais et dispo à Kyoto. Et la suprise :

 

Pas un seul gratte ciel. Aucun bâtiment ne devait dépasser les 5 étages, même au centre ville! Seule structure supplantant les autres en hauteur : la Kyoto Tower que je vous montrerai plus tard dans un soucis de chronologie.

 

Cela offre un panorama de rêve sur toutes les montagnes qui entourent cette ville historique qui autrefois fut la capitale du Japon.

 

En ce qui me concernait donc, je sortais discrètement par l'arrière de la gare pour prendre un petit métro tout vieux et mignon qui s'en allait en breloquant légèrement, bercant les passagers, à travers les petites maisons de Kyoto. Les deux passagers ici ont d'ailleurs fait fureur dans tout le wagon, toutes les japonaises les regardant faire en criant de petits "Kawaiiiiii" tout aigus et discrets en les regardant s'enquiquiner mutuellement :

 

 

Vu le peu d'étranger qu'il y'a à Kyoto, il est bien évident qu'une petite italienne blonde tout en rose jouant avec une petite japonaise et se pretant leur bonnets soit apprécié, mais je pensais pas que tant de japonaises glousseraient à la fois. Dans tous les cas ca m'aura aussi diverti durant le voyage...

 

Après quelques petites station, le petit train s'arrêta donc à la station Momoyama (ももやま) qui peut être veut dire la "Montagne aux Pêches" si je ne m'abuse (pure supposition). Toute petite station contrastant tellement avec toutes les gares gigantesques Tokyoïtes. Au sortir, aucun gratte-ciel, aucun immeuble, que du résidentiel petit et traditionnel japonais.

 

 

Mon ami Aki m'emmene donc en voiture de la gare jusque chez lui, et là enfin les choses sérieuses peuvent commencer ! On déjeune ensemble et on sort vadrouiller dans la Kyoto de tous les jours, celle que les touristes ne connaissent pas en voiture.

 

A noter que les voitures japonaise ont un degré de modernité que j'avais même pas imaginé... Toutes les voitures, même vielles de plus de 7-8 ans, ont toutes l'autoradio. Oui, oui ... L'autoradio-télé-GPS tactile. Le truc ou on touche l'écran pour choisir si on veut voir là tété ou simplement voir une carte de la ville. Mais par manque de temps, on à pas trop exploré la chose.

 

 

Et on est donc allé faire du shopping rapidement vu que pour l'occasion du Nouvel An, des tas de magasins cassent les prix sur de nombreux articles dont mon camarade avait depuis longtemps envie.
En ce qui me concerne, je me serai acheté un haut bien chaud ô combien nécessaire depuis un certain temps.

 

Le vendeur d'ailleurs me regardait avec des yeux admiratifs : " フランス人会って始めてですから。。。"

Il était vraiment aux anges et me regardait avec un respect infini presque, ce qui me poussait à lui faire des blagues pourries genre : "attend je vais te dire ton avenir, les francais ca sait tout" etc...afin que le ridicule soit tourné autrement.
A noter que la patronne à même fini par le gronder tellement il était admiratif.

Cela donc pour bien dire que les étrangers sont beaucoup plus rares à Kyoto et les autres villes du Japon alors que tout le monde est habitué à en voir à Tokyo.

 

Bientôt la suite : Le repas du Nouvel An et le nouvel an à Kyoto au temple aux 2616 portes rouges.

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

mathieu (hodjeur)  le 05-01-2008 à 20:12:25  #

hé ouais zip, c'est comme une série télé, mais sans les méchants, sans les risques, sans le stress. du tout bon quoi. franchement rien que de savoir qu'il me reste la troisième partie à lire, ça me plaît d'avance.

Rom.A  le 03-01-2008 à 18:33:37  #

Rhaaa j adore te lire sorouch ca me fait delirer tes voyages !
vivement la suite Sourire
ps:je trouve le shinkansen pas terrible :( , je m attendais a mieux ! Prefere notre bon vieux TGV

Haudey  le 03-01-2008 à 18:32:10  #   (site)

Magnifique ruelle. Il ne t'a pas fait de réduction le vendeur? ^^

Leshaya  le 03-01-2008 à 18:26:43  #   (site)

J'l'avais pas vu comme ça mais Zip a trop raison en fait ^^
Nouvelle série distribuée uniquement par vef, le stribe à Kyoto! Ne manquez sous aucun prétexte le prochain épisode dans lequel vous pourrez admirer le mâââgnifique temple aux 2616 portes rouges!!
Nous espérons que le GPS dernière technologie et l'absence de gratte-ciel auront ravi vos petites pupilles en effervescente attente!

(réponse: ouiiii Rire)

lafolle  le 03-01-2008 à 16:26:27  #

j'ai déjà tout lu et je susi impatiente de voir la suite!!

alalalla quelle chance tu as !Sourire
ça à l'air vraiment super !

" temple aux 2616 portes rouges "
waouh hate de voir ça ^^

.Zip  le 03-01-2008 à 16:16:16  #

J'attends la suite avec impatience ! xD on se croirait dans une série télé en fait Langue

 
 
posté le 03-01-2008 à 03:02:15

Kyoto, un rêve...1ère partie - Le Shinkansen.

Encore une fois je vous souhaite à tous mes meilleurs voeux pour la nouvelle année 2008 (déjà ?)

 

Je suis donc déjà de retour de Kyoto ou j'aurais à vrai dire bien apprécié de passer plus de temps, mais il ne faut surement pas abuser de l'hospitalité nippone. Et quelle hospitalité! Une telle gentillesse est d'une rareté exceptionnelle en Europe! Et je sais de quoi je parle.

 

Bref, commençons depuis le début :

 

Je me suis donc levé de bonne heure le 31 au matin pour aller prendre le Shinkansen, une première pour moi. Je me suis donc rendu à la station Tokyo en métro vu que j'étais arrivé plus d'une heure trop tôt sous le joue de l'excitation, j'ai eu le temps de prendre quelques photos de Shinkansen. Alors c'est peut-être un peu moins rapide que le TGV, mais en tout cas le design poutre vachement, de même pour le choix des couleurs!

 

 

Il faut savoir que le Shinkansen est le moyen privilégié de voyage partout au Japon, au delà même de l'avion. Il y'a principalement 3 lignes qui longent tout le Japon en passant par différentes villes :

 

La Nozomi (望み) qui veut dire Espoir,

La Hikari (光) qui veut dire Lueur,

et la Kodama (こだま) qui veut dire Echo.

 

Des noms de toutes beauté donc, mais on ne pouvait pas en attendre moins de la part de nos chers amis nippons !

 

 

 

L'autre truc non moins hallucinant est qu'il doit bien y avoir un Shinkansen qui part toutes les 2 minutes... J'en ai vu tellement défilé sur les quais en s'arrêtant à Tokyo que quand je pense que tous étaient pleins, ca m'a donné un petit frisson! Les japonais faisaient comme à leur habitude bien gentillement et calmement la queue en attendant que le train s'arrête bien et que le ménage soit terminé. Pas de bordel pour entré et surtout pas de marche de 1 mètre à sauter avec une grosse valise pour réussir à s'introduire dans le wagon ! Tout est à hauteur de pied.

 

 

 

Je suis donc rentré enfin dans mon Shinkansen attitré et là, surprise : J'ai de la place pour les pieds !

 

 

 

L'intérieur est également super design et chose qui m'a un peu surpris, il y'a parfois une dame en rose qui passe histoire de nous vendre des amuse-gueule alors qu'il y'a bien un wagon restaurant dans le Shinkansen... Bref, un peu bizarre, mais la tenue était mignonne !

 

 

 

Et me voila donc parti pour 2h20 de périple silencieux, agréable, passant entre autre par Nagoya et pouvant apercevoir brièvement toutes ces villes le temps d'un arrêt. C'est très sympa, très agréable et si on voyage de jour, je sais pas si la JR (Japanese Railways) s'est arrangée pour que l'on voit du paysage, mais je ne me suis pas lassé une minute dans mon voyage allé! (Le retour si, il était de nuit...)

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

aurore  le 07-01-2008 à 11:06:12  #

j'ai beaucoup de retard à rattraper ici, je verrai cela ce soir..car là je me prépare pour aller bosser...! bisous

.Zip  le 03-01-2008 à 03:11:29  #

aahh sympa ce p'tit carnet de bord, j'commence a y prendre habitude c'est dingue.

Faudrais encore plus de photos >_< mais bon c'est déja extremmement généreux de montrer autant de choses alors que tu pourrait vivre ça sans ton apareil photo qui t'encombre le regard Langue.
Bref merci personnelement je kife bien ça donne trop envie d'y faire un petit saut.

Sinon j'fait mon premier pas en avant, ma bonne résolution c'est de savoir parler une base solide de japonais et de comprendre (un petit peu) a l'oral avant le 31 décembre 2008 :].
Voilà ^^ encore et toujours amuse toi bien Langue

 
 
posté le 30-12-2007 à 15:08:19

Un nouveau Chapitre à l'Epopée Nihonstribe...

En effet, j'aimerai vous faire part de 2 évènements qui me tiennent à coeur en ce moment.

 

Tout d'abord, la fin de l'année. Avec l'arrivée de l'an 2008, on ouvre une nouvelle page pour faire du neuf. Pour entre autre oublier toutes les difficultés que j'ai eu à réaliser mon premier rêve (a savoir, étudier un an à la prestigieuse Todaï au Japon), oublier aussi le visage de certaines personnes que j'espère ne plus jamais avoir à croiser, mais aussi se rappeler de ses vrais amis et entretenir les souvenirs des rares précieux moments que j'ai eu l'an dernier, et bien sur la famille qui m'a toujours soutenu à travers toutes les difficultés et qui, je dois l'avouer, me manque quand même un peu en cette période de fête malgré le mode "Eclate continuelle" depuis la rentrée...(Mais sinon le Japon c'est quand même bien "Banzaï"!)

 

Sinon merci à vous aussi, qui venez voir mon blog. Merci à la trentaine de personnes qui chaque jour vient me rendre visite et surtout aussi aux agréables personnes qui me laisse des commentaires dont je me délecte. Je sais, je réponds pas souvent et c'est pas bien mais j'apprécie beaucoup chaque commentaire. Je vous souhaite donc à tous une très Bonne Année 2008 avec tous mes voeux de bonheur, de réussite et de santé. Merci à tous donc pour votre participation à ce blog que je fais aussi pour vous !

 

La seconde étape (car oui, il y'en a deux si vous m'aviez bien lu), c'est que le chapitre Kansai de l'Epopée Nihonstribe commence ! En effet, demain, je me rends à Kyoto pour 3 jours dans une famille japonaise pour entre autres fêter le nouvel An avec eux. Kyoto, la ville des temples et des traditions au Japon. Ville que j'ai toujours rêver de voir pour enfin pouvoir saisir l'aspect traditionnel du Japon. Je suis d'autant plus heureux que je pourrai donc vraiment assister à un nouvel an traditionel japonais avec une famille à Kyoto. Cette ville est en quelques sorte le reflet opposé de Tokyo. On m'a en effet dit plusieurs fois que Tokyo n'était pas le Japon, mais que Kyoto le reflètait mieux que tout. Ce qui me donne donc encore plus hate de m'y rendre!

 

Je pars donc demain de bonne heure prendre le Shinkansen (TGV nippon) pour un périple d'un peu plus de 2h20 à grande vitesse pour ma foi traverser une bonne partie du Japon et, je l'espère, voir du paysage au passage. A voir à la carte, ca fait quand même une belle trotte !

 

 

En tout cas, je suis ravi, et j'ai hate de partir!

 

Encore une fois, partant pour Kyoto et n'ayant surement pas le temps de mettre à jour mon blog de là bas, je vous souhaite encore à tous une Bonne Année, Tous mes Voeux, et une bonne dose de courage pour bien commencer et continuer bien sur cette nouvelle année 2008.

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

Navid  le 03-01-2008 à 18:09:33  #

Bonne année à toi , et mes meilleurs voeux ! Langue

.Zip  le 03-01-2008 à 03:18:14  #

aahhh mon cher stribe j'attend ta confirmation a propos du japon profond... alors c'est bien là bas ? xD

sinon pour "lafolle", stribe dira pareil je pense, mais on dit "ja ne", ou "mata ne" maintenant reste a savoir quelle est l'expression polie et celle familière... et là c'est plus dans mes capacités Langue

Rom.A  le 02-01-2008 à 02:05:40  #

Bonne année !!!
Eclate toi bien comme il faut a Kyoto et reviens nous raconter tout ca Sourire

Rom

mouna  le 31-12-2007 à 16:46:17  #

et bien je vois que ton epopée au japon sepoursuit le mieux possible pour toi
super de pouvoir passer le nouvel an dans une famille japonais
je te soauhte mes meilleurs vvoeux pour la nouvelle année
a +

mathieu  le 31-12-2007 à 00:14:08  #

hé ouais on va pourvoir mettre plein de commentaires maintenant que t'es parti à kyoto ! comme ça on peut dire plein de bêtises et en plus t'aura de la lecture à ton retour. en tout cas bonne année mon vieux chewie !

aurore  le 30-12-2007 à 23:18:34  #   (site)

génial, profites bien de ton périple..Tu entres dans le Japon profond !..je te souhaiterai les voeux le 1er !... Bisous bonnes fêtes de fin d'année

Haudey  le 30-12-2007 à 16:32:29  #   (site)

Bonané!
Même que, si tu fais pas un article détaillé du nouvel an au Japon et de Kyoto, je te volerais tes ramen (classé 35 au top des menaces stupides).

lafolle  le 30-12-2007 à 15:15:32  #   (site)

prends bien soin de toi et profite à fond Sourire
mes meilleurs voeux aussi pour toi !!!
bonne nouvelle année Sourire !


merci pour tes conseils ( par mail ^^!)
pour regarder des trucs japonais ça je le fais ^^ !
enfin bref !!



djana ( je sais meme pas si ça s'écrit comme çaLangue !)


et vive le japon <3

édité le 30-12-2007 à 15:16:46
édité le 30-12-2007 à 15:19:52

Mink  le 30-12-2007 à 15:13:16  #

Très bonne année à toi aussi ! Kyoto c'est vraiment magnifique <33

Je rêve d'y aller . Surtout cette ville , plus que Tokyo .

( Désolée de ne pas mettre de commentaire beaucoup plus souvent que je ne voudrais , j'apprécie énormément ton Blog ! ^_^ )

Bonnes Fêtes ! <3

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article